Didier Rouchon

L’essentiel de mon travail, c’est la prise en compte de l’identité, de la diversité et de l’unicité. J’aspire à la formation d’une communauté qui considère la diversité comme une chance, qui reconnaît la beauté individuelle et la célèbre. «Être différent» devient facilement un exercice sur la corde raide, entre l’adaptation et la lutte pour son identité et son intégrité propres. Cela me déconcerte depuis toujours. Mais l’étrangeté peut aussi être positive, intéressante même et «sexy». J’ai fait cette expérience comme Français de naissance pendant ma formation en Angleterre. Également au cours de mes autres séjours en Afrique, aux États-Unis, en Espagne et en Allemagne, j’ai vécu cette confirmation reçue pour être différent justement, parce que cette différence est ressentie par la culture d’accueil comme enrichissement. En définitive, être différent, c’est relatif: la différence change en fonction de l’entourage et de l’angle d’observation.

Si nous ne voulons pas subordonner notre autonomie à notre entourage social, nous ne pouvons parvenir à l’amour de nous-mêmes et à être acceptés que si nous vivons notre unicité et encourageons la diversité.

Vita

  • 1962 né en France
  • Community Dance BA, Bretton Hall College of Arts Leeds University, Angleterre
  • Art/Danse thérapie, Life Art Process, A. Halprin, San Francisco/USA
  • Thérapie psychocorporelle, Core Energetics, W. Daw, Bern/Suisse
  • Arts of Touch Massage, R. Swartley, Paris/France